18 au 20 septembre: parc de la Gauja et Raiskuma

Publié le par paysbaltes20112

 

 

18 septembre : En route pour le parc de la Gauja

Je mets à jour le blog au restaurant du RIMI, puis nous partons pour Raiskuma dans le parc protégé de la  Gauja, soit 90km.

 

A 50km de Riga, alors que je roule normalement, une voiture de police arrive à toute vitesse  par les chemins de terre sur ma gauche. Je me dis qu’elle va me doubler car une voiture devant moi a du faire une infraction !!! Mais non, elle reste derrière moi et met ses gyrophares et appels de phares, je comprends que c’est pour moi. Je me gare sur un arrêt de bus et voilà notre gentil policier qui me demande les papiers. Je l’accompagne à sa voiture et avec son collègue qui ne parle pas anglais, il me montre une vidéo où paraît-il je roule à 86km/h pour 50 !!! Il est difficile de contester, mais j’ai de gros doutes. Il m’explique qu’il va me remplir un « protocole » et que je devrai payer 100 euros, ou 60 lats ; il vérifie mes papiers et me dit que mon permis n’est pas valable pour un poids lourd !!! Je lui montre le tampon d’autorisation pour véhicule de tourisme >3500kg. Oui, mais c’est seulement pour la France !!! Ah, non, c’est pour l’union européenne. Je dois lui expliquer ce que veulent dire les G,G1 etc sur la carte grise et finalement après lui avoir bien expliqué que les personnes qui ont obtenu leur permis avant le 20 janvier 1975, peuvent conduire un poids lourd tourisme, il va remplir son protocole !!! Comment allez-vous payer ? J’ai du liquide, je paie tout de suite.

Alors là, son visage change !!!  Je lui demande : combien ? 50 lats, réflexion de ma part, puis je lui dis 40 ? Je n’ai pas besoin du protocole. Il fait la moue et acquiesce. Je prends mes papiers et au-revoir. En lisant des récits sur internet, j’ai vu qu’un couple avait eu le même problème que moi et avait payé 60 euros. Je vais finir par connaître les flics de pas mal de pays ; en Angleterre, même scénario, mais c’était parce que je zigzagais un peu et hop, je souffle dans le ballon, négatif bien sûr. En Italie, c’est une gendarmette car j’avais pris un chemin interdit aux plus de 6m de long : 70 euros ; en Bosnie, comme ici, excès de vitesse, 30 euros, sans récépissé. Au Mali, c’est Monique qui a failli payer une contravention pour « refus d’obtempérer », mais si c’était moi, j’aurais payé, dixit le policier.

Ce sont les aléas du voyage, je vais redoubler de prudence, mais pourtant, je respecte vraiment les limitations !!!

 19-septembre-Raiskuma-le-camping-et-le-lac.jpg

Nous sommes arrivés dans un très joli camping près d’un lac ; Monique lui donne 4 étoiles !!!

Nous avons internet et je capte la télé française.

bon-anniversaire.jpg

Et ce soir j'aurai mon gâteau d'anniversaire.

 

19 septembre : Temps maussade

le-lac.jpg

                                                                   le lac

le-lac-le-soir.jpg

                                                              le lac le soir

le-lac-reflets.jpg

                                                                          les reflets

Nous passons la journée au camping car le temps est mitigé, pluie intermittente.

Miou dans l'arbre

Nous allons faire une balade à pied,Miou dans l'arbre!!!

19-septembre-Raiskuma-champignon.jpg

                             un beau champignon, demandez le nom à Monique

Monique fait une tournée de lessive et moi je me bats avec ma caméra achetée à Varsovie pour pouvoir aller sur Skype. Finalement j’y arriverai et le soir, nous discuterons 1/2h avec Cécile et Olivier, alors que l’après-midi, impossible de

parler à Jeannot.

 

Voilà, ce sera une journée cool !!!

S’il fait beau demain, nous irons voir la réserve à 20km, en vélo.

 

20 septembre : le parc de Gauja sous le soleil

 

Ce matin, nous avons failli partir car il commençait à pleuvoir, puis une éclaircie, alors, on mange un peu plus tôt et direction le parc de Gauja, parc naturel protégé avec des animaux en liberté dans des enclos.

La route est en terre battue avec quelques petites montées, mais rien de méchant. Nous ferons 45km aller/retour, plus visite du parc.

entree-du-parc-de-la-Gauja.jpg

Nous ne verrons pas beaucoup d’animaux, ils sont planqués dans leurs terriers, ou cachés dans un coin de l’enclos, ou trop loin pour les photographier ;

l-oraison.jpg

il aurait peut-être fallu venir le matin !!!  Nous ne verrons pas les castors, les lynx, les renards rouges, les bisons, les cerfs, mais nous verrons :

20-septembre-parc-Gauja-le-sanglier.jpg

De très beaux sangliers

20-septembre-parc-Gauja-les-elans.jpg

Quelques élans,

20-septembre-parc-Gauja-le-grand-duc.jpg

                                                                               Des grands ducs

20-septembre-parc-Gauja-les-deux-ours-vus-d-en-haut.jpg

                                                                      Des ours

traversee-de-la-Gauja-sur-le-bac.jpg

Pour accéder au parc, nous prendrons le bac pour traverser la Gauja.

20 septembre parc Gauja vive la petite reine

Nous circulerons en vélo avec trois arrêts aux points d’observation des animaux.

 

la-tour-2.jpg

20-septembre-parc-Gauja-la-tour-200marches.jpg

Nous monterons en haut de la tour d’observation de 20m de haut. Aujourd’hui, plus de 300 marches, c’est bon pour la condition !!!

 

Retour à la tombée de la nuit pour une bonne douche et une nuit réparatrice.

 

Demain, ce sera direction Estonie.

Publié dans Lettonie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> C'est génial! Je suis persuadée que vous avez adoré cette journée. Suis débordée en ce moment! Mais je pense à vous et je vous aime, Cécile<br /> ps : les photos sont superbes<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Bonjour André et Monique,<br /> ah...la maréchaussée...Enfin çà fait des souvenirs plaisants...après coup ! Le champignon est un coprin chevelu. il est comestible jeune et très frais...mais pas super fameux ! Nous lui préférons<br /> les giroles et les cépes et...Enfin tout ce qu'on ramasse à l'automne dans les bois. Ce week end, vous avez compris : c'est cueillette sur la montagne roannaise ! A très bientôt, Jean-Paul et Anita<br /> <br /> <br />
Répondre